Une vidéo pendant l’IRM

Une vidéo pendant l’IRM

Pour améliorer la prise en charge hospitalière de nos jeunes patients, les services Pédiatrie et Radiologie de l’Hôpital d’Argenteuil ont acquis, grâce au soutien financier de nos donateurs, un dispositif IRM permettant de visionner un contenu multimédia durant une séance d’IRM.

Pour quels patients ?
Un examen IRM dure entre 20 et 30 minutes et demande une immobilité prolongée. Il s’agit d’un examen d’une importance majeure en pédiatrie dans certaines situations : recherche de tumeur cérébrale, exploration d’un trouble du neurodéveloppement, d’une épilepsie…

Pour de jeunes enfants, le bruit, l’isolement et l’immobilité en font un examen particulièrement anxiogène avec un taux important d’échec malgré le recours à des traitements anxiolytiques parfois puissants.

Le projet s’adresse donc en priorité aux enfants, mais peut également bénéficier à des adultes phobiques ou anxieux.

En pratique
Au-delà de l’amélioration de la qualité des images et de la diminution du nombre d’analyses annulées et répétées notamment chez les enfants, un tel dispositif permettrait de :

  • Réduire l’anxiété du patient
  • Favoriser la détente physique
  • Détourner l’attention lors de l’examen
  • Réduire le besoin de sédation pour les enfants

Ce nouveau dispositif s’inscrit également dans la volonté de l’établissement de développer l’offre d’imagerie médicale sur le territoire, et de répondre à une vraie problématique de soins.

Budget collecté : 35 000 €

Avec le soutien précieux de :

    logo du sport et plus

 

montage photo actualité bien-etre

Des séances bien-être grâce aux dons

Dans le cadre de l’épidémie Covid-19, plus de 8000 € de dons ont été récoltés sur le Fonds de dotation de l’hôpital d’Argenteuil à l’attention des professionnels hospitaliers.

Cette générosité a été mise à profit des soignants et de l’ensemble des professions hospitalières en leur apportant un soutien sous forme de séances relaxation et bien-être.
42 journées et soirées + 3 nuits ont été organisées directement au sein des unités. Ostéopathes, modeleuse, sophrologues et praticien en hypnose ont ainsi prodigué leurs soins à plus de 770 professionnels.

Grâce à vous,
on a pris soin de nous

Un grand moment de détente côté équipes

« Un grand merci pour ce superbe cadeau ! » – « Merci encore pour ce moment de détente »
« C’était trop bien ! » – « Franchement MERCI car cela fait un bien fou ! »
« Le soir j’ai vraiment très bien dormi alors que la qualité de mon sommeil n’est pas super en ce moment »
« J’avais mal depuis des semaines à une épaule et je sens aujourd’hui une différence »
« Merci pour ce soin bénéfique pour le corps et l’esprit.  Un grand moment de détente.»
« Merci d’avoir pensé à nous ! »

Un véritable marathon du bien-être côté praticiens

Céline, sophrologue : « J’ai axé mes séances autour de la respiration – pour retrouver du calme après ces semaines agitées, et chasser les tensions provoquées par le contexte Covid – et autour de la visualisation positive pour se projeter dans un avenir plus serein. »

Jaoued, ostéopathe : « Les personnes que j’ai rencontrées sont adorables. »

Fatima, modeleuse : « Les filles étaient tellement sympas et tellement satisfaites des prestations que je n’ai pas vu le temps passer. »

Paul, ostéopathe : « Autant de consultations en une journée, c’est un rythme très intense ! Je me suis adapté. Et même si mon intervention a pu être appréciée et bénéfique pour certains, et je m’en réjouis, j’ai le sentiment que ce n’est qu’une goutte d’eau qui me fait prendre conscience de l’étendu de la sécheresse. J’ai été touché par le courage et le dévouement de ceux que j’ai vu. Et même si je crois que le sacrifice n’est jamais bon, j’ai vu des hommes et des femmes tenir bon, en accord avec leurs convictions. »

Nadia, sophrologue : « Les personnes ont pu exprimer des ressentis qu’elles gardaient en elles…. Mon idée était d’amener du mieux-être et une gestion des tensions et des émotions après cette période difficile pour tous. Les séances apportent un moment de pause et de répit, elles permettent également d’ouvrir la parole pour certains sur ce qu’ils ont vécus de difficile pendant la période de confinement. »

Annette, sophrologue : « Les participants m’ont fait tous part de leur grand besoin de retrouver une détente, un lâché des tensions accumulées surtout après cette période. »

Angela, ostéopathe : « Ça m’a fait plaisir de le faire pour le personnel soignant qui s’est plus que démené durant cette épidémie. J’ai adoré cette expérience que je ferais de nouveau avec plaisir. C’était intense niveau boulot mais ça restera une très belle expérience. Des soignants aussi sympathiques les uns que les autres, un très bon contact est passé. »

Olivier, praticien en hypnose : « En tant qu’infirmier libéral venu en renfort en réanimation Covid à l’hôpital, je suis très conscient de la période difficile que nous venons de vivre. J’ai pris plaisir à venir faire des séances d’hypnose aux professionnels très éprouvés. Certains sont venus me voir pour améliorer la qualité de leur sommeil, soulager des douleurs, arrêter de fumer, les apaiser ou les détendre… Les journées étaient très remplies mais les bons retours du personnel que j’ai vu m’ont beaucoup motivé. Je suis heureux d’avoir contribué un peu au bien-être du personnel durement touché. »

 

Le Parisien : Dans le Val-d’Oise, les dons pour les hôpitaux utilisés pour le bien-être du personnel

 

Expo photos Covid-19

Expo photos Covid-19

À l’occasion du déconfinement, des photographies ont été exposées dans le hall de notre bâtiment Madeleine Brès.
Réalisation par Christophe Emond (photographe de l’hôpital), elles retracent l’extraordinaire mobilisation, le dévouement de tous et la solidarité formidable qui a accompagné l’épidémie.

Dans cette vidéo, M. Bertrand Martin (directeur général) a souhaité profiter de cette occasion pour remercier l’ensemble de nos équipes et tous ceux qui nous ont soutenu.

 

don covid-19

Appel à la générosité #Covid19

Vous êtes une entreprise ou une collectivité ?

Nous avons besoin de vous :

☑ surblouses ++++ et de tissus pour en fabriquer (idéalement 65% polyester/35% coton, si possible couleur claire et de préférence ni jaune/orange, ni bleu, lavable à > 60° C)
☑ masques (chirurgicaux et FFP2), surblouses, gants…
☑ gels hydroalcooliques
☑ crèmes hydratantes pour les mains de nos soignants
☑ produits d’hygiène pour nos patients dont les familles sont confinées
☑ vous pouvez faire un don

A votre échelle, vous pouvez nous aider.
Contactez-nous sur communication@ch-argenteuil.fr

Vous êtes un particulier ?

Faites un don libre pour nous permettre de l’utiliser au plus urgent : cliquez ici

dons tablettes

Coronavirus : des tablettes pour rompre l’isolement

Skype, FaceTime… tous les moyens ont été bons pour permettre aux personnes hospitalisées de voir leurs familles à distance pendant l’épidémie de coronavirus !

Vous nous avez aidés à réunir des fonds pour l’achat de tablettes.
La Fondation des hôpitaux de France, la Fondation Boulanger, la Fondation Orange et la société reBuy nous ont offert des tablettes numériques pendant l’épidémie.
Grâce à cette solidarité nous avons pu rompre l’isolement de nos patients, et notamment des plus âgés.

Les tablettes ont permis :

  • le maintien des liens entre les personnes hospitalisées, fragilisées et leurs familles dans de nombreux services,
  • et même des échanges vidéo en néonatologie entre parents et bébés prématurés.

Une action, bonne pour le moral et donc pour la santé, qui se poursuit !

Merci pour votre générosité !

#solidarité #hopitalpublic #confinement #COVID19

 

Dispositif de repérage de veines pour nos aînés

Dispositif de repérage de veines pour nos aînés

L’unité de soins longue durée accueille et prend en charge des personnes présentant une pathologie organique chronique ou une polypathologie, active au long cours ou susceptible d’épisodes répétés de décompensation et pouvant entraîner ou aggraver une perte d’autonomie. Troubles cognitifs et/ou du comportement, patients grabataires, situations d’accompagnement et de soins palliatifs, résidents en situation sociale complexe… les résidents d’USLD requièrent une surveillance médicale et paramédicale rapprochée et des soins itératifs.

Les équipes de nos USLD souhaitent acquérir un matériel innovant permettant :

  • l’amélioration du confort et bien-être du résident,
  • la diminution du stress, pour les résidents comme pour les soignants, généré par des ponctions ou injections difficiles,
  • la diminution des non-conformités (tubes pas assez plein…) du fait de la difficulté de prélèvement

Certaines personnes âgées présentent un capital veineux déficient : les veines sont inaccessibles, « roulent »…

Ce dispositif de repérage de veines avec son chariot support « main libre » permet de réduire les tentatives vaines de ponction pour un soin plus performant.

Il répond à notre préoccupation constante de veiller à une bientraitance maximale en concourant à :

  • la qualité de vie du résident en termes de confort et de satisfaction,
  • une mise en confiance du résident comme du préleveur.

Objectif de collecte : 6 100 €

 

Faire un don en ligne

  • Envoyer par e-mail