photo réanéonatalité

La réanimation néonatalogie accueille chaque année les bébés prématurés de près de 380 familles, de l’extrême prématurité (25 à 28 semaines d’aménorrhée soit 500 g à 1 kg) à une prématurité moyenne (> 1, 5 kg).

Une naissance prématurée est une épreuve pour chaque famille : assistance respiratoire, alimentation par sonde gastrique et par voie veineuse, couveuse, sensibilité aux infections, complications et conséquences… L’hospitalisation de ces bébés dure jusqu’à 3 mois et est parfois faite de hauts et de bas.

De nombreuses stimulations sensorielles peuvent gêner leur confort et leur développement, et ils nécessitent des soins adaptés : réduire les bruits ambiants, rester près d’eux après le soin et pratiquer des gestes de retour au calme, leur offrir la possibilité de s’agripper à une petite pieuvre en laine plutôt qu’aux sondes, stimuler leur odorat avec un tissu imbibé de lait maternel ou un foulard imprégné de l’odeur de maman ou de papa, leur faire écouter des musiques douces ou l’enregistrement des voix de leurs parents…

Chaque jour, infirmières, pédiatres, psychologue, psychomotricienne, kinésithérapeute, ostéopathe, orthophonistes… se relaient pour soigner, prévenir, éduquer, accompagner, prendre en compte les aspects psychologiques et pratiques, réfléchir aux changements à apporter afin de perfectionner la qualité d’hospitalisation de ces petits êtres qui nécessitent des soins médicaux aigus.
L’équipe met également tout en œuvre pour que les parents se sentent acteurs dans les soins de leur enfant et participent activement car leur présence est primordiale.

C’est dans ce cadre qu’elle souhaite améliorer les conditions d’hospitalisation des prématurés et d’accueil des parents pour que leurs visites puissent s’étendre dans le temps :

  • des fauteuils pour que les parents puissent rester dormir près de leur bébé : augmenter le nombre de peau à peau et le taux d’allaitement, la présence lors des soins, favoriser l’attachement parent-enfant, agir sur la privation de sommeil des parents ;
  • des contrôleurs sonores pour mesurer et signaler le niveau de bruit dans le service afin de mieux prévenir les attitudes propices pour le bien-être du nourrisson ;
  • l’aménagement d’une salle de détente pour les parents : créer un espace dédié aux familles avec table et chaises, frigo, micro-ondes et canapé pour leur permettre de rester plus longtemps, d’échanger leurs expériences.

Plus de 7000 € collectés !

Ils sont sous couveuse en attendant de grandir encore un peu, apprennent à téter pour certains, se battent pour respirer seuls… Soutenez-les !

Faire un don en ligne

Avec le soutien de :

  • Envoyer par e-mail