montage photo actualité bien-etre

Dans le cadre de l’épidémie Covid-19, plus de 8000 € de dons ont été récoltés sur le Fonds de dotation de l’hôpital d’Argenteuil à l’attention des professionnels hospitaliers.

Cette générosité a été mise à profit des soignants et de l’ensemble des professions hospitalières en leur apportant un soutien sous forme de séances relaxation et bien-être.
42 journées et soirées + 3 nuits ont été organisées directement au sein des unités. Ostéopathes, modeleuse, sophrologues et praticien en hypnose ont ainsi prodigué leurs soins à plus de 770 professionnels.

Grâce à vous,
on a pris soin de nous

Un grand moment de détente côté équipes

« Un grand merci pour ce superbe cadeau ! » – « Merci encore pour ce moment de détente »
« C’était trop bien ! » – « Franchement MERCI car cela fait un bien fou ! »
« Le soir j’ai vraiment très bien dormi alors que la qualité de mon sommeil n’est pas super en ce moment »
« J’avais mal depuis des semaines à une épaule et je sens aujourd’hui une différence »
« Merci pour ce soin bénéfique pour le corps et l’esprit.  Un grand moment de détente.»
« Merci d’avoir pensé à nous ! »

Un véritable marathon du bien-être côté praticiens

Céline, sophrologue : « J’ai axé mes séances autour de la respiration – pour retrouver du calme après ces semaines agitées, et chasser les tensions provoquées par le contexte Covid – et autour de la visualisation positive pour se projeter dans un avenir plus serein. »

Jaoued, ostéopathe : « Les personnes que j’ai rencontrées sont adorables. »

Fatima, modeleuse : « Les filles étaient tellement sympas et tellement satisfaites des prestations que je n’ai pas vu le temps passer. »

Paul, ostéopathe : « Autant de consultations en une journée, c’est un rythme très intense ! Je me suis adapté. Et même si mon intervention a pu être appréciée et bénéfique pour certains, et je m’en réjouis, j’ai le sentiment que ce n’est qu’une goutte d’eau qui me fait prendre conscience de l’étendu de la sécheresse. J’ai été touché par le courage et le dévouement de ceux que j’ai vu. Et même si je crois que le sacrifice n’est jamais bon, j’ai vu des hommes et des femmes tenir bon, en accord avec leurs convictions. »

Nadia, sophrologue : « Les personnes ont pu exprimer des ressentis qu’elles gardaient en elles…. Mon idée était d’amener du mieux-être et une gestion des tensions et des émotions après cette période difficile pour tous. Les séances apportent un moment de pause et de répit, elles permettent également d’ouvrir la parole pour certains sur ce qu’ils ont vécus de difficile pendant la période de confinement. »

Annette, sophrologue : « Les participants m’ont fait tous part de leur grand besoin de retrouver une détente, un lâché des tensions accumulées surtout après cette période. »

Angela, ostéopathe : « Ça m’a fait plaisir de le faire pour le personnel soignant qui s’est plus que démené durant cette épidémie. J’ai adoré cette expérience que je ferais de nouveau avec plaisir. C’était intense niveau boulot mais ça restera une très belle expérience. Des soignants aussi sympathiques les uns que les autres, un très bon contact est passé. »

Olivier, praticien en hypnose : « En tant qu’infirmier libéral venu en renfort en réanimation Covid à l’hôpital, je suis très conscient de la période difficile que nous venons de vivre. J’ai pris plaisir à venir faire des séances d’hypnose aux professionnels très éprouvés. Certains sont venus me voir pour améliorer la qualité de leur sommeil, soulager des douleurs, arrêter de fumer, les apaiser ou les détendre… Les journées étaient très remplies mais les bons retours du personnel que j’ai vu m’ont beaucoup motivés. Je suis heureux d’avoir contribué un peu au bien-être du personnel durement touché. »

 

Le Parisien : Dans le Val-d’Oise, les dons pour les hôpitaux utilisés pour le bien-être du personnel

 

  • Envoyer par e-mail